Page d'accueil
partager :
Actions de proximité

Actions de proximité

Chaque année Eco Emballages attribue au SICTOM des subventions directement liées à la qualité du tri des habitants. Ces recettes sont proportionnelles au tri. Par conséquent, plus nous trierons/mieux nous trierons et plus nous aurons de aides financières qui allègeront notre taxe d'enlèvement des ordures ménagères.
 

Pour améliorer ce tri, nous ne devons pas relâcher nos efforts, c’est dans ce but que le SICTOM met en place chaque année des actions de communication sur le tri.

Le déchet qui ne coute rien est celui que l’on ne produit pas. La réduction des dépenses passe également par la réduction des déchets. Le SICTOM met en place depuis 2012 des actions de communication sur la prévention.

Communication : Sensibilisation au tri

Parallèlement au développement de nouveaux services, le SICTOM de Nogent-le-Rotrou a engagé de nombreuses actions de communication auprès des usagers et du public scolaire. Depuis mars 2009, un ambassadeur du tri a été recruté.

  • Ses missions :
    sensibiliser sur le tri des déchets,
    faire changer les comportements,
    réaliser des contrôles et des diagnostics,
    mettre en place des actions correctives.

Il intervient régulièrement dans les écoles pour sensibiliser les enfants au tri. Il intervient également sur le terrain, directement auprès des usagers pour les informer sur la collecte sélective et tenter de réduire les erreurs de tri.

Des actions de communication de proximité ont été engagées et poursuivies cette année (stand lors de manifestations locales, contrôle de terrain, suivi de collectes, caractérisations, communication écrite …)

Les Outils de communication

Un certain nombre de supports de communication ont été réalisés :

  • Journal du SICTOM (2 publications par an)

          JOURNAL N°20  JOURNAL N°20 FEUILLET

  • Edition du MEMO TRI
  •  mémo tri 

  • Réalisation de courrier de relance du tri pour les habitants des communes dont les tonnages collectés sont les plus faibles

         05-courrier relance tri 1

  • Sac de pré-collecte
    Depuis l’année 2012, et dans le but de relancer le tri en campagne, les élus ont décidé de mettre gratuitement à disposition des usagers des sacs de pré-collecte pour les usagers ne disposant pas d’une collecte en porte à porte.
    Ces sacs permettent à chacun de stocker les déchets triés à la maison avant de les déposer dans les colonnes des Points d’Apport Volontaire.
    A la fois pratiques et résistants, ils permettent aussi de renseigner les usagers sur ce qui peut être trié puisque les consignes de tri figurent sur ces sacs.
    Ce sac est réservé exclusivement aux personnes ne disposant pas d’une collecte en porte à porte (pas de bac jaune individuel ou collectif). Il est disponible gratuitement dans votre mairie.
    Pour retirer votre sac, veuillez-vous munir d’un justificatif de domicile.
    En 2013, la distribution de ces sacs a été étendue à l’ensemble des communes du syndicat. Au total, 5200 ont été mis à disposition des habitants dans les mairies.

     sac pré-collecte1

  • Création d’un panneau rappelant l’interdiction des dépôts sauvages de déchets au pied des conteneurs de tri. Ce panneau a été mis à disposition des 50 communes du syndicat.
  • Création d'affiches et flyers rappelant les consignes de tri, destinés aux salles des fêtes, salles de sport et restaurants scolaires des 50 communes du SICTOM.

13-flyer-location-salle-des-fêtes12-affiche-tri-salle-des-fêtes   

  • Création d'étiquettes et affiches autocollantes actualisées pour identification des bacs des points d’apport volontaires

18-support-Nogent  PAV VERRE   PAV CC CP      

Les Animations

Notre ambassadeur assure des formations et animations en vue de sensibiliser divers publics, enfants comme adultes.

Animation de terrain «Grand public»

19-animations avec composteursEn 2018, des animations et des expositions ont été menées dans divers lieux : fêtes communales, milieu professionnel et associatif…

On peut retenir :

  • 20-expositions affichesCel’Thiron à Thiron-Gardais, le 19 mai 2018
  • Foire aux Crêpes à Nogent-le-Rotrou, du 01 juin au 04 juin 2018
  • Fête de la Récup’ et du Bricolage à Nogent-le-Rotrou, le 06 juillet 2018
  • Forum des Associations à Nogent-le-Rotrou, le 02 septembre 2018
  • Fête des Laboureurs à Coudray-au-Perche, du 13 octobre au 14 octobre 2018
  • Marché de Noël à Val-au-Perche (Le Theil sur Huisne), le 16 décembre 2018
  • des réunions de sensibilisation des publics relais (agent des cantines dans les écoles, Foyer Anaïs de Nogent-le-Rotrou…) 

Animations scolaires

Grâce à des outils ludiques, 41 classes soit 876 enfants de 5 à 12 ans (de la maternelle au CM2) ont été sensibilisés au cours de l’année 2018.De plus, des journées de visites de déchetteries ont également été organisées pour 5 classes et la visite du centre de tri NATRIEL à DREUX pour 2 classes.

Nous avons remis à chaque élève un un objet de communication : un stylo en plastique de bouteille recyclé, un crayon à papier ou une boîte de crayons de couleurs.

Lors des TAP (Temps d'Activité Périscolaire), le SICTOM a sensibilisé 18 enfants de l'école Georges BRASSENS à Nogent-le-Rotrou, et 15 enfants de l'école de Saint-Germain-de-la-Coudre.

tap georges brassens 1 têtes cachées    tap georges brassens 2 têtes cachées

Incitation au tri en Habitat Collectif - Sensibilisation en porte à porte

Notre ambassadeur est intervenu pour sensibiliser les habitants des immeubles, à la suite de remontées d’informations du service de collecte pour le non-respect du tri des emballages occasionnant des dysfonctionnements.

L’intervention en porte à porte avec un contact direct à l’usager et la remise de documents spécifiques (guide de tri, mémo tri) est un moyen efficace de sensibiliser les ménages.  

Contrôle de « Suivi Qualité » du Tri

Des contrôles qualité des sacs jaunes ont eu lieu en 2018 à Nogent-le-Rotrou. 147 adresses ont été contrôlées sur 2 semaines consécutives.

Les contrôles qualité consistent à vérifier le contenu des sacs jaunes. Lors de la première semaine, si une erreur est constatée, un carton est déposé dans la boîte aux lettres pour informer le motif du rejet mais le sac est quand même collecté. Lors de la deuxième semaine, un adhésif posé sur le sac et un carton déposé dans la boîte aux lettres indique l’erreur et le motif du rejet, mais le sac n’est pas collecté. Cette démarche n’a pas pour but de pénaliser l’administré mais d’améliorer ses gestes de tri.    

Prévention et réduction des déchets à la source

Le PLP : « Programme Local de Prévention »

Dans le cadre des objectifs fixés par le Grenelle de l’Environnement et en cohérence avec la politique départementale, définie dans le nouveau PEDMA, le SICTOM a souhaité dès l’année 2011 s’engager dans une démarche de prévention par la mise en place d’un programme local de prévention pour une durée de 5 ans.

Le but de ce programme est l’atteinte des objectifs fixés par le Grenelle de l’Environnement, repris dans le PEDMA de l’Eure et Loir soit une réduction de la production des ordures ménagères et assimilées (OMA) de 7 % en 5 ans.

Afin de mener à bien ce programme, le SICTOM a effectué un recrutement en Avril 2012.

Dès le mois de juillet 2012, le SICTOM a signé un accord cadre de partenariat avec l’ADEME qui acte la date de démarrage du programme. Par ce biais, l’ADEME apporte un soutien technique et financier (50 000 €/an) au SICTOM.

Diagnostic

La première étape du PLP a été la réalisation d’un diagnostic de territoire (année 1 = juillet 2012 à juillet 2013).

Suite à la réalisation du diagnostic et aux principaux gisements d’évitements qui en sont ressortis, un comité de pilotage et des groupes de travail ont été constitués pour mettre en place des actions spécifiques en partenariat avec des acteurs et relais locaux (notamment sur le gaspillage alimentaire, le compostage collectif, la promotion de l’eau du robinet…)

Caractérisation des ordures ménagères

Le SICTOM a décidé de confier au cours du mois de mai 2012, à l’entreprise RETIF CONSEIL, la réalisation de la caractérisation des ordures ménagères.

Deux campagnes ont été menées, l’une en juin et l’autre en octobre (pour tenir compte de la saisonnalité).

En conclusion, 45% de la poubelle noire pourraient être réduits à la source par compostage et 27% des déchets pourraient être triés et valorisés.

Cette caractérisation est un état des lieux précis qui permet au SICTOM d’adapter ses actions en fonction du constat qui a été établi.

Le guide de la prévention

Recensant tous les gestes qu’il est possible de faire au quotidien, le guide pratique de la prévention est une mine d’informations pour les habitants désireux de réduire leur production de déchets.

Il est disponible en mairie de Nogent-le-Rotrou, au bureau du SICTOM, distribué lors des manifestations, et sa version numérique est téléchargeable ici

LES ACTIONS

En termes de prévention, le SICTOM engage également plusieurs actions de proximité, pour démontrer concrètement aux habitants quels gestes quotidiens sont efficaces pour limiter la surproduction de déchet :

Installations de composteurs

En plus des particuliers ayant un jardin et des distributions mensuelles de composteurs, le SICTOM équipe les professionnels qui souhaitent composter, et peux les accompagner dans la mise en place des composteurs. Des formations et/ou animations ont ainsi été déjà dispensées dans des lycées, des collèges, des écoles, des associations, maisons de quartier…

Vous être un professionnel ? Le compostage vous intéresse pour vos petites quantités de déchets verts (repas du midi, déchets de jardin de petits terrains..), vous pouvez nous contactez au 02 37 29 22 27.

Pour en savoir plus sur Le compostage individuel (maison) et Le compostage partagé (habitat collectif)

Animations

La sensibilisation sur les gestes de prévention passe également par des animations, organisées par le personnel du SICTOM. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • Le partenariat avec la Parentelle (lieu d'accueil et d'écoute pour les parents dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale de la Ville de Nogent-le-Rotrou). Des animations sont réalisées lors de « cafés Blabla », elles constituent un moment convivial où les familles peuvent échanger sur leurs habitudes de consommation, et découvrir divers moyens d’agir sur la quantité de déchets qu’elles produisent. Des visites de site et des démonstrations en magasins ponctuent cette action.
  • 27-composteurs R-BelleauLes animations en classe (écoles, collèges, lycées) spécifiques à la prévention peuvent compléter les animations portant sur le tri. Elles peuvent être généralistes, ou ciblées sur un thème précis : le compostage (avec la mise en place de composteurs), le gaspillage alimentaire, ou encore la consommation responsable.
  • Des animations dans les associations et structures sociales (L’Université du Temps Libre, Fédération de Pêche, Maison de Tertre) sont également dispensées, à la demande.
  • Lors des manifestations du territoire, le SICTOM fait également la promotion du compostage. Des composteurs exposés et des documents explicatifs servent de supports à ces animations.
  • Des stands sont également tenus ponctuellement par le SICTOM dans les grandes surfaces. Ils ont vocation à information sur les gestes d’éco consommation
Vous êtes un professeur, une association, une structure recevant du public ? N’hésitez pas à nous contacter si une intervention vous intéresse au 02 37 29 22 27.

Pesées gaspillage alimentaire

28-gaspi alim BrossoletteLe SICTOM propose aux établissements scolaires des diagnostics de gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires du territoire.

Il s’agit de peser la nourriture jetée durant une semaine, et d’en ressortir la quantité de déchets par élèves. Suite à ce diagnostic, un plan d’actions est mis en place en partenariat avec l’équipe enseignante, et les élèves. Une pesée peut avoir lieu un an après le diagnostic, pour évaluer les progrès réalisés.

Le premier diagnostic a eu lieu au collège Brossolette à Nogent-le-Rotrou, en Juin 2013. Chaque plateau générait alors 300 g de nourriture gaspillage par repas. Le collège a dès lors pris différentes mesures (dialogue avec les élèves pour ajuster la quantité servie, tri des déchets pour visualiser ce qui est jeté…), et a réduit le gaspillage généré.

Les Bars à eaux

Le principe des bars à eaux est simple. Il consiste à goûter 3 eaux :

  • Une eau minérale (en bouteille)
  • Une eau de source (en bouteille)
  • L’eau du robinet

La dégustation se fait à l’aveugle. Le but du test est de retrouver l’eau du robinet. En effet, beaucoup d’habitants ne la consomment pas car ils disent ne pas aimer son goût. Les résultats des bars à eaux réalisés par le SICTOM ont démontré qu’à la question « laquelle est l’eau du robinet ? », seulement 1 goûteur sur 3 désignait la bonne.

A savoir : L’eau du robinet est jusqu’à 100 fois moins chère que l’eau en bouteille, elle évite la production et le recyclage d’une montagne de bouteilles vides. De plus, elle est de bonne qualité (de nombreux paramètres de contrôle la certifient), toujours disponible et ne nécessite aucun transport.

Les SERD

La semaine européenne de la réduction des déchets à lieu tous les ans, lors du mois de Novembre. C’est l’occasion pour le SICTOM de créer des manifestations de plus grand envergure pour sensibiliser les habitants du territoire.

  • 30-intervention gdes surfacesEn 2012, La semaine européenne de la réduction des déchets de l’année 1 du programme a été l’occasion de débuter un partenariat avec deux acteurs de la grande distribution présents sur le territoire : LECLERC (à Margon) et INTERMARCHE (à NOGENT LE ROTROU).
    Ainsi, durant la SERD, le SICTOM a tenu un stand, deux jours dans chaque galerie marchande. Chariot maxi et mini déchets, stop-rayons placés dans les magasins, expositions dans les galeries, et bar à eaux ont été l’occasion d’aborder la prévention avec les consommateurs.
  • 31-partenaires semaine de la recupEn 2013, le thème de la SERD était le réemploi. Suite à un diagnostic effectué dans ces quatre déchèteries et à une enquête auprès de 300 habitants, il s’est avéré que la part d’objets réutilisables jetés dans les bennes « encombrants » et « ferrailles » était importante.De plus, les habitants ont montré à travers leurs réponses une volonté forte de donner, mais ne sachant pas où le faire, ils gardent, ou jettent ces objets.
    C’est pourquoi le SICTOM de Nogent-le-Rotrou a souhaité présenter le concept de Ressourcerie à ses habitants, en leur proposant une vente organisée avec trois partenaires, durant la semaine de la réduction des déchets 2013 renommée pour l’occasion « SEMAINE DE LA RECUP », sur la commune de Nogent-le-Rotrou.Les objets vendus lors de la semaine étaient de toutes sortes : meubles, vaisselle, vêtements, bibelots, literie, livres, outillage, luminaires, jouets, mais aussi lave-linge, réfrigérateur, lave-vaisselle, cuisinière, poêles…
    Les objets provenaient d’apports de la boutique SOS RECUP de Mamers, mais aussi de dons issus des collectes organisées sur le territoire du SICTOM DE NOGENT LE ROTROU.
Haut de page
Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes