Page d'accueil
partager :
Réduisons nos déchets!

Le CODEC et la prévention des déchets

En matière de gestion des déchets, la priorité est de réduire la production des déchets. Le SICTOM s'est engagé, via le CODEC, à réduire la production de déchets de 10% en 2020 par rapport à 2010.
 

­­­­­­­­­Pour y parvenir, l'équipe du SICTOM met en place des actions, sur les différentes thématiques de la prévention.

La « prévention », c’est quoi ?

En 2017, chaque habitant du SICTOM a produit en moyenne 587 kg de déchets ménagers et assimilés (DMA = ordures ménagères résiduelles + collectes sélectives d'emballage et de verre + apports en déchèteries).

La prévention des déchets, selon une directive européenne de 2008, est l’ensemble des mesures prises avant qu’une substance, une matière ou un produit ne devienne un déchet, en réduisant :

  • La quantité de déchets, y compris par l’intermédiaire du réemploi ou de la prolongation de la durée de vie des produits ;
  • Les effets nocifs des déchets produits sur l’environnement et la santé humaine ;
  • La teneur en substances nocives des matières et des produits.

la prévention dans la filière de gestion des déchets

  prévention des déchets

  La prévention permet de limiter la sollicitation des ressources naturelles (eau, énergie, matériaux), et réduit la gestion des déchets ainsi que les pollutions.

Pourquoi faire de la prévention des déchets ?

La prévention et le tri, c’est différent :

  • Le tri, c’est jeter un déchet qui n’a pas pu être évité dans la bonne poubelle, afin qu'un maximum de matières soient recyclées
  • La prévention, c’est éviter ce déchet !

02-eau bouteille robinet

­

 Trier sa bouteille d’eau plastique lui permettra d’être recyclée, mais boire l’eau du robinet, c’est créer zéro déchet !

Réduire les quantités à la source, c’est éviter la création du produit (extraction de matières premières, énergie et eau pour le produire etc.), et son transport. C’est également supprimer le transport et le traitement du déchet généré.

Au bout du compte, outre une réduction de l'impact sur l'environnement et la santé, les économies peuvent être importantes : l’incinération coûte 229 € HT (en 2017) pour une tonne de déchets.

Le SICTOM a mené un Programme Local de Prévention des Déchets (PLPD), avec le soutien de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), en accord avec les objectifs de la loi Grenelle II de 2010, de 2012 à 2017. En 5 ans, le taux des ordures ménagères et assimilés (ordures ménagères résiduelles + collectes sélectives d'emballage et de verre) a diminué de 11,5%. L'objectif de diminution initial de 7% a donc été dépassé, et c'est très bien!

Nous souhaitons néanmoins réduire encore le taux des déchets produits, en prenant en compte également les déchets apportés en déchèterie. 

Le CODEC , programme d'action de prévention 2018-2020

De ce fait, le SICTOM a signé un Contrat d'Objectif "Déchets et Économie Circulaire" (CODEC) avec l'ADEME en novembre 2017. Il s'agit d'un programme d'action sur 3 ans qui vise la réduction de 10% des déchets ménagers et assimilés (DMA = ordures ménagères résiduelles + collectes sélectives d'emballage et de verre + apports en déchèteries) en 2020 par rapport à 2010.

Concrètement, cela équivaut à réduire à 521 kg/habitant/an de DMA en moyenne, alors qu'il en était produit 579 kg en 2010... et 587 kg en 2017.

2018-06 presentation CODEC Cette présentation indique les objectifs du CODEC; les coûts et volumes de déchets générés sur le SICTOM du secteur de Nogent-le-Rotrou, ainsi que les moyens d'action du CODEC (cliquer dessus pour la consulter, en PDF).


 Actions 2018

2019-04 presentation-bilan-2018 CODECCe document de 18 pages (cliquer dessus pour le consulter: PDF) présente le bilan des actions menées en 2018. Vous y trouverez des précisions sur les actions mises en oeuvre pour lutter contre le gaspillage alimentaire; promouvoir le compostage, le réemploi, la réparation, la consommation "responsable", la valorisation de déchets verts, l'économie circulaire etc.

 

Quelle est la situation actuelle ?

Une caractérisation des ordures ménagères a été effectuée en 2016 et 2017 sur le territoire du SICTOM: cette opération consistait à ramasser des sacs dans les poubelles noires, puis à les ouvrir et les trier en fonction des produits qui s’y trouvent.

03-caracterisationCes sacs ne sont d’habitude jamais triés, ils sont envoyés directement à l'incinération.

La caractérisation menée par le SICTOM a concerné un échantillon de 2 tonnes d’ordures ménagères. 400 sacs noirs (ordures ménagères) ont été prélevés pour représenter la poubelle noire d’un habitant du SICTOM (dans les bacs de regroupement en campagne, dans des communes rurales et la ville de Nogent-le-Rotrou, en habitat collectif et en maisons individuelles). Cet échantillonnage a été effectué à deux périodes différentes sur l’année pour tenir compte de la saisonnalité (décembre et juin).

Une poubelle d'ordure ménagère contient, en moyenne :

caractérisationBac OM

Seulement 27 % des déchets de la poubelle d'ordures ménagères, noire, y sont à leur place.


Deux solutions efficaces permettent de réduire le poids de ces poubelles, et le coût de gestion et de traitement des déchets:

  • COMPOSTER ! Les épluchures et les restes de repas pèsent lourds et sont difficiles à incinérer.

  • ­­TRIER ! Les emballages sont volumineux et ne seront pas recyclés s'ils sont déposés dans le bac noir. Déposez-les dans les sacs ou containers de recyclages pour leur donner une 2ème vie !

En 2018, le poids total des déchets ménagers et assimilés collectés sur le territoire du SICTOM a augmenté par rapport à 2017.

Diverses actions permettent de les réduire (cf. autres rubrique du site, dans l'onglet "prévention"), nous comptons sur l'ensemble des habitants pour y participer !

Envie de vous impliquer davantage? les habitants qui le souhaitent peuvent nous contacter au 02 37 29 22 27; nous verrons ensemble comment cela pourrait se traduire en fonction de vos centres d'intérêts et vos disponibilités.

En savoir +

­­
  • ­La production des déchets des français a doublé en 40 ans !!
  • Les reliefs et résidus de préparation de repas (37%), les déchets verts de jardin (2,28%), et les essuie-tout (3.31%) sont encore très présents dans les poubelles noires. Ils sont composés de 60 à 90% d’eau. Les incinérer revient donc à… brûler de l’eau.

  • La Région Centre - Val de Loire établit un Plan de Prévention et de Gestion des Déchets, auquel devront se conformer l'ensemble des collectivités en charge de la gestion des déchets, dont le SICTOM.

Liens utiles

Téléchargements

  • Le guide du SICTOM « Réduisons nos Déchets » (2015)

GuidepreventionSICTOM-NogentleRotrou

­­
Haut de page
Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes